Comment bien débuter en VTT Trial ?

démonstration_bike_trial_ludovic

Maintenant que vous savez ce qu’est le VTT Trial, nous imaginons que vous aussi, vous avez envie d’adrénaline et voulez vous essayer à cette discipline. Alors, on y va, on peut débuter en VTT Trial par un petit parcours en forêt ?

Trêve de plaisanterie, le Trial ne se pratique pas au premier coup d’œil. Il ne suffit pas de regarder des vidéos VTT Trial et de grimper sur un vélo, pour ensuite entreprendre quelques tricks en un coup de pédales.
Non, non, patience. Il vous faudra d’abord du matériel de qualité, ainsi que de bons équipements de VTT. Et enfin, de l’entrainement, beaucoup d’entrainement.
Dans cet article, nous vous donnons les clés pour débuter en VTT Trial.

Choisir son vélo

Comme nous vous l’expliquions dans notre article de présentation du VTT Trial, il s’agit d’un sport de franchissements. Par exemple, des montées ou descentes de marches, des passages de troncs ou de rochers en milieu naturel, ou d’ensemble structuré comme des tables auto-stables (voire celles que nous utilisons lors de nos shows VTT Trial) en milieu artificiel.

Et pour franchir ces obstacles, il vous faudra tout d’abord un vélo trial adapté et de qualité.

Deux types de vélo trial

Lorsque vous pratiquez le Trial, vous devez être au maximum libre de tout mouvement. C’est pourquoi, il existe des vélos trial sans selle si vous voulez pratiquer le Trial naturel, et d’autres avec une selle très basse si vous optez pour du Street trial.

De plus, le vélo trial possède sa roue libre à l’avant, de façon à offrir une meilleure réactivité dès le premier coup de pédales.

Choisissez donc un vélo spécialement conçu pour le Trial naturel si vous souhaitez à tout prix rouler en milieu naturel et également en milieu artificiel. En revanche si vous choisissez un vélo de Street Trial avec selle basse, celui-ci est totalement conçu pour rouler sur des surfaces lisses de ville, et finalement pas adapté pour le Street trial.

La taille des roues

En matière de vélo trial, il ne faut pas négliger la taille des roues qui est tout aussi importante puisqu’il en existe différentes (20″, 24″ et 26″). Parlons d’abord des vélos trial avec roues de 20″. Ceux-ci possèdent notamment un centre de gravité plus bas, ce qui permet d’avoir un équilibre plus facile, en plus d’être plus légers et plus maniables de base. De ce fait, ils sont plus réactifs qu’un vélo trial 26″.

En effet, le 26″ quant à lui a un centre de gravité plus haut, il est donc moins maniable. Cependant il possède un avantage qui n’est pas négligeable par rapport au 20″. Grâce à ses grandes roues, le vélo trial 26″ offre plus de praticité pour les franchissements.

En somme, les 20″ ne seront pas plus adaptés pour les petits, et les 26″ pour les grands. Même s’il faudra vérifier l’empattement par rapport à votre taille, ce qu’il faut vraiment retenir, c’est l’objectif d’utilisation de votre VTT Trial : souhaitez-vous une meilleure maniabilité, ou de meilleurs franchissements ? C’est pourquoi, n’hésitez pas à essayer plusieurs modèles lorsque vous allez débuter en VTT Trial.

A propos des freins

Au moment d’acheter votre nouveau vélo trial, il est important de prendre en compte le type de freins qui composeront votre VTT Trial.

Par exemple, les V-brakes sont des freins à patins à câbles peu puissants, mais adaptés pour les plus jeunes pratiquants, les enfants.
Si vous préférez un freinage direct, le mieux serait d’opter pour des freins à patins hydrauliques de type HS33.
En revanche, si vous souhaitez un freinage progressif, choisissez des freins à patins hydrauliques de type HOPE.

S’équiper et se protéger

Maintenant que vous connaissez toutes les caractéristiques du vélo trial, il ne reste plus qu’à savoir si vous allez vous dirigez vers un modèle neuf ou d’occasion.
En fait peu importe vers quelle option votre choix se porte. Mais pensez tout de même à bien vérifier l’état du cadre, l’état des freins, des pédales et poignées, de la roue libre et l’année du vélo. Puis vérifiez aussi que l’empattement (distance entre l’axe des 2 roues) convient à votre taille, si vous commencez à vous renseigner sur les vélos d’occasion.

A propos des protections

Avant de vous attaquer à un entrainement VTT Trial, vous devrez également prévoir votre équipement et vos protections.
Les indispensables sécurité seront un casque et une paire de gants adaptés. Ensuite, pour débuter, il vous faudra des protèges-tibia et des chaussures de trial.

S’armer de patience pour l’entrainement VTT Trial

A présent, vous avez toutes les cartes en main pour bien débuter en VTT Trial, ou presque. C’est le moment de commencer à s’entraîner sur la maniabilité.

Pour commencer, suivez des cours et exercez-vous sur votre équilibre. Ensuite, apprenez à utiliser vos roues pour vous déplacer. Enfin, travaillez la détente et les extensions pour passer des petits franchissements. Au fur et à mesure des entraînements, vous pourrez vous attaquer à des obstacles plus importants.
Testez votre niveau aussi bien en milieu naturel qu’en milieu artificiel. Et surtout, ne relâchez jamais vos efforts, ne restez pas sur un échec et repoussez toujours vos limites. C’est ainsi que vous apprécierez votre évolution en VTT Trial.

Désormais, vous en savez bien plus sur le Trial, et nous imaginons que vous n’aurez aucun mal à apprécier nos shows VTT Trial. Retrouvez toutes nos explications sur les spectacles sportifs de VTT Trial, dans notre prochain article.

commodo Nullam lectus facilisis risus. ut